20 mars - j'ai oublié

Publié le par Jean-Michel Verdan

ma clef usb pour envoyer les photos d'avant hier et hier... à la place de quoi lire, je remercie une nouvelle fois Pierre Toureng..... il se reconnaîtra :-)

                                           T'AS VU ?


Je sais pas. Je peux pas expliquer J'ai pas les mots. Je sais juste regarder...


   
Et ces photos, là, bon ben... c'est chié !


   
Tu croyais la connaître, ta ville, ben non, tu l'avais jamais vue. Pas comme ça. Pas aussi bien. Pas aussi belle. Aussi chiadée...


   
Les gens... Tu les avais vus, les gens ? Tu les avais pas vus, et là, putain, tu les reconnais ! T'as vu la fille, là, avec ses gambettes excessivement spirituelles ? T'as vu le vieux, on aurait pas dit qu'il y en aurait, des comme ça tout fripés, rieurs et fatigués ! T'as vu le chien, merde c'est toute la misère du monde...


   
Toute cette putain d'humanité !


   
Je savais pas non plus que c'était si beau un escalator, un passage clouté...


   
Les escaliers ! Vertiges et pirouettes ! D'en haut ! D'en bas ! Les gens... se croisent... s'éloignent... vivants l'instant du clic et puis... s'en vont leur vie... oubliés... mais retenus au point précis de la photo... Ouais.

    Ce type-là, je parle du photographe, Jean-Michel Verdan, il te révèle des trucs que t'aurais même pas pensés ! Comme dirait un pote à moi, c'est parce qu'elle n'existe pas au naturel qu'il faut créer la poésie. Et ben tu vois, lui, il la crée, la poésie. Le quotidien comme une chanson que tu pourrais pas oublier !


   
Alors voilà.

    Chais pas quoi dire de plus, j'ai pas les mots. Tu regardes, c'est tout, tu te laisses aller, des fois c'est triste, des fois c'est drôle, des fois ça te donne envie de pleurer... c'est toujours bien, c'est toujours VRAI !

    T'as vu ?

            

                                  Pierre TOURENG

Commenter cet article

corinne pierre-duplaix 01/04/2009 21:51

avec un oeil graphique aussi aiguisé, les lumières et les ombres de la ville dansent dans un ballet de points et contre-points équilibrants ces instantanés ou l'on découvre une ville habitée que l'on croyait connaitre
quel travail riche et prolifique !!!!